peinture en tunisie tadelakt wax stucco valsatin peinture colores tunisia

vernis à l'eau

 Vernis l eau

vernis a l eau condionnnement a partir 1l prix 9.000 d 1l 

Les vernis de plancher à base d'eau ont longtemps été boudés par les professionnels qui leur préféraient l'uréthane (Crystal), un produit très toxique, mais donnant un fini plus brillant. Heureusement, la tendance est maintenant inversée.

La technologie des vernis à base d'eau a évolué très rapidement depuis quelques années. Aujourd'hui, certains d'entre eux sont trois fois plus résistants à l'usure que les vernis uréthanes et ils peuvent offrir tous les degrés de brillance.

 

Le choix des vernis

 

Le vernis est composé d'un solvant et d'une résine. Le solvant dilue la résine et s'évapore dans l'air de la maison après sa pose en laissant durcir le feuil solide qui forme le vernis. On regroupe les vernis sur la base de leur solvant : les produits à base d'huile, à base d'eau ou à base d'alcool. Les résines peuvent être d'uréthane, d'acrylique ou hybrides, comme l'uréthane modifié à l'huile. On peut donc avoir un vernis à base d'eau (le solvant) mais avec une résine uréthane-huile.

Dans les produits à base d'huile, on trouve les polyuréthannes qui durcissent à l'air et les uréthanes qui durcissent à l'humidité. Le polyuréthanne est un vernis vendu uniquement chez les détaillants pour les consommateurs à la recherche d'un produit économique et facile à poser au rouleau. Il est peu durable, il jaunit rapidement, il sent très fort et il prend beaucoup de temps à sécher (16 à 24 heures).

Les uréthanes sont des produits destinés aux entrepreneurs. En raison de la toxicité de leurs solvants, ils sont interdits aux États-Unis depuis plusieurs années. Leur fabrication devrait enfin être interdite au Canada en 2011 et leur pose devrait être interdite en 2013.

Les vernis à l'alcool sont utilisés au Québec depuis 2005 par des entrepreneurs spécialisés. Ils sont aussi résistants et toxiques que l'uréthane, mais contrairement aux uréthanes, on peut ouvrir les fenêtres pour aérer durant leur pose, ce qui réduit beaucoup leur toxicité.

Les vernis à base d'eau ne sentent presque rien. Ils sont de loin les plus sains pour la qualité de l'air intérieur et les plus écologiques dans leur fabrication.

Les résultats des tests

Pour évaluer la résistance à l'usure d'un vernis, on utilise le test Taber ASTM D-4060. Il s'agit de faire tourner 1000 fois une roue abrasive sur le vernis et de peser la perte de matière en milligrammes. Lors de tests d'abrasion Taber réalisés par le Conseil national de recherche du Canada en 2009, le produit standard de polyuréthanne a perdu 53 mg. L'uréthane (Crystal) ne perd que 24 mg. Néanmoins, c'est davantage que l'uréthane modifié à l'huile avec une base d'eau (16,5 mg) et trois fois plus que le vernis à eau Saman Extreme AT, qui a démontré les meilleurs résultats avec une perte de seulement de 8,2 mg.

Le fabricant québécois Saman figure parmi les chefs de file mondiaux dans la fabrication des vernis à base d'eau. Le secret de leur résistance est l'utilisation d'un oxyde d'aluminium modifié qui flotte à la surface des vernis, leur donnant une résistance exceptionnelle.

L'ajout d'un catalyseur accélère le mûrissement complet du vernis tout en lui ajoutant de la résistance à l'usure. Un vernis standard à base d'eau prend normalement 30 jours avant de pouvoir être lavé. Durant cette période, il ne faut même pas le mouiller ni utiliser un linge humide pour le nettoyer, car ceci affectera sa brillance et sa résistance en surface. Le catalyseur permet de réduire ce temps d'attente à 10 jours.

 

Des problèmes à éviter

Les vernis à base d'eau peuvent être posés sur des vernis existants. Cependant, il faut d'abord sabler le vernis pour lui enlever tout son lustre et bien le nettoyer. Sylvain Roy, de Plancher PM, recommande d'utiliser un nettoyant dégraisseur sans phosphate comme le TSP

Eco. Ce produit ne laisse pas de poudre blanche en surface qui peut réduire l'adhérence du nouveau vernis sur l'ancien.

Contrairement aux vernis à base d'huile, tous les vernis à base d'eau réagissent fortement au calcium avant leur mûrissement complet. Dans les vestibules et partout où le bois peut avoir absorbé du calcium, il est important de mettre un scellant anticalcium sur le bois avant de poser un vernis à base d'eau. Sinon, le vernis se décomposera rapidement. Après son mûrissement complet, le vernis résistera très bien au nouveau calcium

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau